Table d'orientation du site>>
plan du site en étoile

PASSEUR D'INFORMATIONS

Date heure
Energie, Structures, Espace, Climat, Réalisations, Calculs, Forum, Environnement, Poésie, Sciences ...

UN PEU DE POESIE : NICHOIRS, LITTERATURE ...

dans ce monde numérique 
Le 19.05.2017 Petit frère >>
Le 05.07.2016 Applications pratiques >>
Le 15.02.2016 Noch einmal Nichoirs >>
Le 24.01.2016 Quelque part en Bretagne >>
Le 15.05.2015 L'affabulation freudienne >>
Le 03.01.2015 Nichoirs >>

Le 19.05.2017 mis à jour le 01.10.2017

Petit frère ...
Gilles, tu nous as quittés un jour de mai, trop tôt, à 59 ans ...

Nous pensions que ton coeur avait été réparé.

Homme d’actions, tu as beaucoup donné durant toute ta vie.
Tu as suivi ton chemin et choisi de vivre et de partager tes convictions d’homme libre, soucieux de justice et de fraternité.

Tu as milité et défendu tes idées avec ardeur.
Tu aimais la musique, la batterie, les percussions, le théâtre.
Tu avais l’amitié discrète, fidèle, et joyeuse.
Merci pour tout ce que tu as représenté pour nous ....


Epicure[*] nous dit de la mort qu’elle n’est rien puisque quand je suis , elle n’y est pas et que quand elle est , je n’y suis plus
Certes … 
Pas mieux pour la proposition de Lucrèce : nous mourrons comme entité vivante organisée mais nous survivrons comme atomes
Certes, là encore, mais maigre consolation … 
Idem avec Nietzsche, qui nous invite à la patience sidérale du convaincu qu’il revivra un jour la même vie, indéfiniment
 
Je ne crois pas à l’âme immortelle, prolongation de la vie dans l’au-delà.
D'ailleurs, qu'est-ce que l'âme, l'esprit ?
Une simple construction intellectuelle de l’homme pour pallier son incompréhension devant l’infinité de l’univers ? Une forme de méthode Coué ?.

Simplement l'homme, vous, moi, un ensemble de neurones et de synapses qui s'est organisé et construit avec la rencontre de l'autre et de son environnement.
L'univers est trop incommensurable, il n'a besoin de personne pour exister.

Et c’est ce qui me rend irrémédiablement triste : Gilles, comme la cohorte des disparus depuis des millénaires, je ne te reverrai pas. Mais tu as laissé, comme tous avant toi, un legs ...

Les disparus ne disparaissent jamais vraiment, ils continuent à vivre à travers ceux qu’ils ont connus, qu’ils ont aimés.  
A travers cette longue marche de l’humanité, ils deviennent, en quelque sorte, immortels, poussières d'étoiles sans cesse régénérées dans l'infini du monde.  
 
A tout le moins, la mort nous réunira dans le néant

Il nous faut vivre selon le temps des astres et non selon le temps des chronomètres : ce n’est pas le temps qui passe, c’est nous qui passons. 

Gilles, tu nous manques.

La mort reste pourtant un mystère. Un mur de verre opaque que nous traverserons un jour. Qui n'empèche pas la spiritualité, la quête de sens, l'humanisme à travers un agnosticisme réfléchi ...

[*] Merci à M. ONFRAY [COSMOS] qui m'a inspiré une partie de ces lignes
Photo de Gilles
↑ Haut de page ↑

Le 05.07.2016

Applications pratiques ... ou la mise en service de ce qui précède
Ici c'est l'un des oisillons qui découvre le monde ...
↑ Haut de page ↑

Le 15.02.2016

Ne nous privons pas .... !
Encore quelques réalisations de nichoirs décorés.
mésanges à longue queue peintes sur nichoir
rouge gorge peint sur nichoir
Quelques mésanges variées
mésange bleue peinte sur nichoir
autre mésange bleue peinte sur nichoir
Ici un rouge-gorge
↑ Haut de page ↑

Le 24.01.2016

Quelque part en Bretagne ...
Le phare de l'ile Vierge, le plus haut d'Europe ...
↑ Haut de page ↑

Le 15.05.2015

Le crépuscule d'une idole ou l’affabulation freudienne, de Michel ONFRAY, est la déconstruction, sereine, voire humoristique, d’un mythe, d’une légende. 
Sigmund FREUD 1922
Certes difficile à lire pour certains passages, encore plus difficile à synthétiser pour un individu comme moi, plutôt versé dans la Technique et les Sciences, qui n’a pas le millième de la culture de l’auteur, mais plaisant et passionnant

Je doute que la grande Famille de la Psychanalyse soit tout à fait d’accord avec cette présentation mais cette approche permet un autre regard.  

Plutôt que de croiser la biographie et l'oeuvre, l'auteur s'applique à croiser les textes de Freud entre eux et met en évidence de nombreuses contradictions et incohérences.

Extraits :
"...dès lors, de la cocaine au divan en passant par l'imposition des mains, l'électrothérapie, le magnétisme, l'hypnose, la méthode cathartique, celle de l'association libre, le trajet freudien ressemble au labyrinthe d'un Dédale cherchant à échapper au Minotaure de la pauvreté et de l'anonymat."

"...  Freud propose donc un monde avec sa langue, il la parle. Convaincus et désireux de servitude volontaire, ses disciples l'apprennent et constituent ainsi le foyer sectaire susceptible de donner un jour naissance à une religion."

"Le consquitador a fait son chemin, certes. Mais a-t-il gagné pour autant sa place aux cotés de Copernic et de Darwin ? On peut en douter ... En revanche on sait aujourd'hui que ces guérisons (cinq cas très connus : Dora, Le Petit Hans, l'Homme aux rats, le Président Schreber et Serguei Pankejeff) furent des guérisons de papier."

Reconnaissons à M. Onfray le mérite d'avoir relu et analysé les dix mille pages de l'oeuvre complète de Freud

Tout n’est pas à jeter : l'auteur démontre que S. Freud a été, à son corps défendant, plutôt un philosophe qu’un … scientifique.
Et j'attends comme lui l'ouverture des Archives dissimulées par les hagiographes, certainement (sinon pourquoi ?) pour éviter toute ombre au récit légendaire ...

Ce n'est pas pour rien que le livre est dédié à Diogène, l'homme au tonneau qui a inventé le refus de la civilisation, la grande solitude de la liberté totale.
"Le divan est à Freud ce que le tonneau est à Diogène : un raccourci pour exprimer le maximum avec un minimum ..."
S. Freud par Max Halberstadt en 1922 (Wiki) 
Diogène de Sinope         Tony f.
Diogène de Sinope
↑ Haut de page ↑

Le 03.01.2015

nichoirs chouette hulotte
Nichoirs.
Que ne peut-on pas faire avec quelques anciennes caisses de vin de Bordeaux !

Quelques traits de scie, deux ou trois clous, un peu de peinture à l'eau et ... de la patience.

Et puis aussi un peu de vernis extérieur pour pérenniser le tout.

nichoir mésanges peint
nichoir mésange peint
nichoir double
nichoir mésanges
nichoir mésanges peint
nichoir mésanges non peint
nichoir chouette hulotte en place
Il s'agit là principalement de nichoirs pour mésanges, exception faite  de l'abri pour chouette hulotte, de taille plus conséquente.

Les modèles sont inspirés du livre "Les oiseaux de nos régions", René Malherbe Editeur, dessins de Basil Ede.

J'ai trouvé le modèle de la chouette Hulotte sur un exemplaire de la revue de LPO (abonné).

abri oiseaux en osier
Dans la même rubrique, mais réalisé par un vannier de Corrèze (A. Blanchard, Les rocs, 1030 DAMPNIAT) voici un charmant abri.

Reste à lui trouver une place ...

↑ Haut de page ↑